Thursday, October 26, 2006

ARRIVEE A BODH GAYA...cadeaux de bienvenue de Sanjeev S pour Diwali- fete des lumieres, dieu Ganesh et deesse Lakshmi, premieres incantations ...!
samedi 21 octobre 2006












Scenes de la vie du train, grand porteur rouge, bufles et rizieres, fete des lumieres...douceurs de Diwali, pamplemousse et beaux endormis, Gange et nocturne indien...
vendredi 20 octobre 2006




















Paysage a l'aube, a travers les vitres teintees...

Incredible Old Delhi Station, Amazing Jarkhand Express Train, 4 heures d'attente en gare, 20 heures de train... Delhi- Bodh Gaya...jeudi 19 octobre 2006





Wednesday, October 25, 2006

TAKE IT EASY ! ...aujourd'hui mercredi 25 octobre... nous essayons de vous envoyer la suite de nos aventures indiennes MAIS ... imaginez seulement l ecran envahi par des centaines de sauterelles volantes (l'image viendra ds le prochain envoi ), les coupures de courant tous les quarts d'heure, les pannes de serveur web, la fievre qui nous atteint tous les uns apres les autres...les nuees de moustiques se delectant de nos mollets sur-nourris au bon glucose des patisseries locales (nous craignons a ce sujet que les moustiques ne deviennent diabetiques), et vous comprendrez que la tache blog-gayienne n'est pas des plus aisee...nous re- essayerons demain si tous les dieux de l'Inde le veulent bien !

Jean Francois G est arrive, pour l'instant il a l'air tres heureux et s'emerveille des joyeuses differences dans le rapport au temps indien car ici :
"EVERYTHING IS POSSIBLE ! " , "WE LL MANAGE !"...
ceci peut l'etre tant en 5 mn qu'en 8 jours !

TAKE IT EASY !


Laura, Nelly, Sabine, Christophe

Monday, October 16, 2006

Good Appetite !
RECETTE RIZ PULAO********************

Riz basmati type ‘aura’ (1 petit bol de riz spirituel/ personne)
Un peu d’huile
Cumin en grain
4 cardamones vertes
Turmeric en poudre
Quelques raisins secs
1 cuillere a soupe de sucre
Noix de coco en lamelles (fraiche si possible !)
Un peu de sel
3-4 hot chili rouge (selon votre degre de tolerance)


Laver 2-3 fois le riz dans de l’eau fraiche, le laisser egoutter dans un bol
Faire revenir dans un auto-cuiseur les graines de cumin dans l ‘huile, ajouter le riz, puis laisser revenir jusqu’a ce qu’il devienne transparent.
Ajouter de l’eau de facon a recouvrir le riz a hauteur d’une phalange
Remuer en y incorporant raisins, turmeric et cardamone prealablement ouverte (conserver la cosse + les grains)

Laisser cuire 5 mn avec les auto-cuiseurs indiens, a adapter en fonction du votre !

Ce riz Pulao se deguste avec du dahi (yaourt) ou des legumes revenus avec beaucoup de chili verts…


Good Appetite !







Arrivee Delhi, Laura et Nelly

Paris, Charles de Gaulles, 12 octobre 2006
Départ avec Nelly M, durée du vol de 8h30 avec attente de 3 heures à l’aéroport de Mumbay.
Arrivée à l’aube à Delhi, toujours la même odeur de la ville dès l’aéroport, une odeur de poussière, de terre, de turméric mélangés.Pré-paid taxi en direction du quartier de Vasundhra Enclave, dans le Nord Est de la ville où l’appartement de Sanjeev Sinha nous attend. Nous sommes accueillies par Shikha Sinha, artiste invitée sur le projet 'Buddha Enlightened'a Bodhgaya dans le Bihar*, region dont elle est egalement originaire. Shikha S. est représentée par KUMAR GALLERY, l’une des plus importante galerie en Inde fondee en 1955.



*Sites-infos sur la situation géopolitique au Bihar :
www.solidarite.asso.fr
www.conflits.org
www.step-foundation.ch/fr


Vendredi 13 octobre !
Nous ne sommes pas supersticieuses…arrivées vers 7 h du matin, heure indienne de l’aéroport, après une pause & douche à l’appartement de Sanjeev S, nous filons sur le coup des 10 heures « en ville » pour nous trouver de nouvelles peaux adaptées au climat qui chatouille les 36°C. Delhi me semble moins engorgée que l’année dernière, sans doute en raison de ce flambant métro tout neuf qui permet depuis cette année de rejoindre en quelques dizaines de minutes les points les plus éloignés de cette ville incroyable qui s’étend sur plus de 150 kilomètres !...une vraie respiration pour les Delhiotes qui, moyennant 10 roupies bénéficient, pour ceux qui le peuvent, d’un transport climatisé et plus sûr, qui contraste avec la brume de poussière de la ville.Pourtant Delhi apparaît très verte à l’aube… le vide de la ville encore endormie mettant en relief les arbres et bosquets qui la jallonnent abondamment.J’emmène Nelly dans le quartier de parlement street, la rue des protestations* où j’ai vécu à plusieurs reprises. Nous passons à l’improviste à ABRACADABRA GESTHOUSE, magnifique maison d’hôtes qui ouvre ses portes aux amis et amis d’amis où j’ai passé 2 mois en 2005. Mini Singh, l’hôte des lieux nous réserve un accueil magnifique. Premier repas indien pour Nelly que je ménage du côté de l’estomac. Au menu South Indian Food, crèpes de riz et sauces légèrement « hot ». Son estomac reste tranquille, nous poursuivons nos pérégrinations.


*Parlement street ( pres de Cannaugh Place) : tous les jours des groupes de personnes viennent manifester pour différentes raisons, augmentation des médicaments, salaires de professeurs de campagne impayés depuis 2 ans, nouvelles taxes diverses, abus en tous genres. Les gens campent dans la rue en attendant de pouvoir présenter à la Cour leur demande.




En une demie heure en rickshaw (véhicule a trois roues qui se glisse partout) nous rejoignons Sarojini Market, marché très populaire qui a fait les gros titres des journaux pour avoir été le triste théâtre d’attentats terroristes en février dernier. C’est ici que je constitue à chaque voyage ma collection de robes en tous genres (de princesses orien/occiden/tales) et celles des copines ! Je retrouve avec soulagement les gens que je connaissais, tous sains et saufs. Ici, lorsque vous avez rencontré une personne ne serait ce qu’une seule fois elle se souviendra de vous, même plusieurs années après, c’est ainsi, les gens sont profondément très curieux et si une conversation a été engagée, elle se poursuivra dans le temps. Une des beautés de l’Inde.

Sarogini Market :
Vous y trouverez ici de tout, absolument de tout ! nous optons pour des chaussures ouvertes pleines de paillettes, mon 41 fillette peine a trouver chaussure à son pied, je me fais effet d’une géante parmi cet alignement de délicates petites mules brodées aux tailles de poupées…Les emplacements des vendeurs ont changé depuis l’attentat, je me repère aux grands arbres qui ponctuent l’espace… je reconnais le grand banier et prend sur la droite… c’est bien la que l’on peut trouver les plus belles KURTA en coton en tous genre.
KURTA : longue chemise indienne qui arrive à mi-cuisse ou au genoux et qui constitue l’une des tenues quotidienne en Inde.
Les étalages à jeans sont nombreux aussi le jean se voit relooke par des touches de la culture indienne… capable d’absorber tout ce qui vient vers elle.

Samedi 14 octobre : Hanuman temple

Dimanche 15 octobre :
Break, nous restons à l’appartement, écriture, brain storming sur les projets en perspective…Shikha nous apprend la recette du 'Riz Pulao'.










Hanuman temple

Nous sommes pieds nus
Nous rentrons en embrassant timidement quelques marches
Une première salle, rectangulaire, est entourée de ‘chapelles’ où trônent Ganesh, Vishnou, Shiva, Durga, peut-être
Un lustre surplombe l’espace entouré de fleurs en céramiques
A la base du plafond, une frise, on parcourt la vie colorée d’Hanuman, ses rencontres avec d’autres dieux, des humains sans doute aussi
En dessous, une frise de symboles, de signes, l’ OM et bien d’autres
Troisième niveau, un texte, ponctué par des portraits d’Hanuman, encore
Les hindouistes sont assis sur le sol
En face d’eux, de nous, plusieurs barrières délimitent des rangs
au dessus, des cloches
elles sont activées par chaque croyant
Le son scande les déplacements
Les fidèles avancent vers un comptoir
Derrière, des déesses au visage d’albâtre, parées de colliers de fleurs, nous observent
Les fidèles embrassent le comptoir
Ils avancent vers la dernière statue, donnent leur offrande
Gâteaux, sucreries, fleurs
Tension, ferveur
Les fidèles se pressent, les moines touchent le dieu avec l’offrande
Les bras se tendent, les moines rendent les offrandes

D’un coup, le processus est suspendu
Nous avons offert un ourson Danone
Nous nous retrouvons derrière les cloches
Les croyants, debout, offrandes en main, attendent,
Les moines entament un concert de cloches
Déferlante sonore
A droite, gestuelle d’un corps,
2 coups sur une plaque de métal attachée, 1 coup sur une plaque balancée
Répétition
Transe
La salle est comble
Un son plus grave dans un couloir, un moine avance un gong à la main

Attirée, une autre salle s’ouvre à moi sur la droite, quelques marches
Une fontaine abrite la Trimuti, Ganesh, une déesse
Les cloches cessent, les croyants chantent
En face de la fontaine, Nandi, une vache parée de couronnes de fleurs
A l’arrière plan, un bas relief en couleur, bien sûr
Shiva et sa déesse Ganga retenue éternellement dans son chignon, Parvati sa femme, Ganesh, un lion…

sur fond d’Himalaya paradise
Les fenêtres sont ouvertes
En dessous, une accumulation de briques, au sol des colliers de fleurs
En face des mosaïques scintillantes, des dieux en situation, peints sous verre et intégrés à l’ensemble
Je suis dans le passage de la procession, sous un arche
Elle sort de la salle, fait le tour de la fontaine, salue Nandi, baise un monument-dôme-fleur en marbre
Sur leur passage, les croyants plongent leurs yeux dans mon carnet
Les plafonds sont blancs, les moulures oranges, les gens chantent, toujours
Nous sommes pieds nus

Epilogue

Nous sortons chercher nos chaussures
N° 13 pour moi
Notre offrande est restée sur le comptoir
Le moine ne nous l’a pas rendue, un autre l’a poussée sur le bord
Offrande non conforme, se demande Laura ?
L’ourson Danone n’a pas plu à Hanuman



NellyM.
Delhi, le 14 oct. 2006
BUDDHA ENLIGHTENED
Invitation

Laura MARTIN, Delhi, 15 octobre 2006

Je ne pensais pas revenir cette année en Inde et j’y reviens, cette fois-ci pour répondre à l’invitation faite par Sanjeev SINHA du collectif Concept + (Save the History), rencontré il y a trois ans lors de mon travail sur la dot et qui m’invite à participer au projet BUDDHA ENLIGHTENED* : un projet de résidence artistique internationale qui se déroule sur le haut lieu de pèlerinage bouddhiste situé à Bodh Gaya, dans l’état du Bihar.

Artiste française invitée parmi 50 artistes internationaux, j’ai souhaité faire partager cette opportunité à d’autres artistes strasbourgeois prêts à s’engager dans une aventure indienne et en capacité de saisir les enjeux du projet proposé. Ces artistes sont Sabine Blanc de Carpentier (Danseuse-Chorégraphe et Plasticienne), Benoît de Carpentier (Photographe), Jean François Gavoty (Sculpteur) Nelly Massera (plasticienne) et Christophe Meyer (graveur, peintre).


CONCEPT + (Save the History)
est constitué d’artistes et critiques/historiens indiens qui a développé depuis 3 ans le projet BUDDHA ENLIGHTENED : un projet artistique de résidence-festival internationale qui inscrit, pour la première fois en Inde, sur un site classé au patrimoine mondial de l’Unesco.
Pour plus d’infos sur Bodh gaya et le classement du site :
http://whc.unesco.org


SANJEEV SINHA
Directeur du projet, originaire du Bihar, est également un artiste.
Il est représenté par la Kumar Gallery, une des plus importantes galerie d’art en Inde à Delhi et présente également à New York.



*CONCEPT +
(save the History)
Texte de presentation

Contact :
Head Off. C4/703 Capital Appt., Vasundhra Enclave, New Delhi-96
Phone: 91-11-55902983
Mobile: 91-9811717063
e. mail:
budhaenlightened@rediffmail.com
ssinha_india@rediffmail.com
B. Off. Hotel Thathagath, Bodh Gaya, Bihar



BUDDHA ENLIGHTENED
An International Art Project at Bodhgaya, Bihar (India)


Introduction

Artists are the new mystics of the society and therefore their concerns are more wider than just producing the work of art in terms of cause and effects. The Project is an effort to explore and experiment with the material and spiritual technology. With the artistic intentions to include the different genre and medium of visual arts.
Bihar is known for the historical and cultural contribution not only in India but to the rest of the world, The place is known through out the world as the Karmbhoomi (the place of action) of Buddha and the very first republic and democratic system in the world. It has its own kind of rainbow which have different colours and shades in all sphere of human life in terms of spirituality, politics, History, culture and Human civilisations.
Buddha enlightened is a project which reinvents and engages the site of Buddha’s enlightenment (Bodh Gaya) in term of site specific works by the artist from all over the world. The whole idea of the project is to explore the possibilities through interaction, understanding, mutual respect, tolerance, and the other means and the values of human existence.

In this Project the international artists of different backgrounds and Nationality (linguistic, ethnic and cultural), are suggested to express through their work of art in the context of present world situation and human conditions.
Participating artist may work in any specified or unspecified medium which suits to them as a site specific works such as Paintings, Sculpture, Installation, Performance, New Media Art etc.

The Artists are free to explore and experiment in their work in any medium but it is expected by the organisers that the sanctity of the site should be respected.

The All participating artists are expected to work with any material other than plastic. The Organiser will take care of all facilities for the artists including working spaces, materials, lodging and boarding. (Artists can also bring their own material if they need any particular material for particular work) The artists are requested to submit the list of the material to the organiser in advance with their participation confirmation.

The time period for the project is Oct-Nov 2006.

An International Architect will be designing the exhibition of art works to ensure International presentation. The exhibition, itself, will be held in the surroundings of the main Maha Bodhi temple (respecting the Unesco World Heritage Legislations). An unique event, which brings together the diverse traditions and culture from different part of the world with common cause and concerns where the Buddhi Tree becomes a new metaphor for new enlightenment. Where Buddha got enlightened.

Social and Cultural Promotion

Bihar is known worldwide because of rich history culture and civilization. It is known for its earliest republics empires in early down of the history of man kind. Buddha, Mahavira, Ashoka the great are not only the historical icons forerunners for the world peace, harmony and non-violence. The present pro-past Buddha enlightened is an effort and an attempt to connect this heritage of the past to the present towards the future. The project will give a chance to international community of artist to interact explore and expose them self creatively to engage with local society and artist for better understanding. The project will bust the idea of culture tourism and exploring the Bihar which will open the new window on the making of the culture tourism which will provide new image of Bihar to attract other tourist, investors, and industrialist which will ultimately give enhancement to the cultural, social, and economy growth and development of Bihar.

Project Team

Project Director: Sanjeev Sinha, India
Project Asst.Director: Vinay Kumar, India
Project Manager: Vinay Kumar, India
Project site Manager: Ananjay Bhushan

Members Advisory Board:

Mr. Anil Kumar, I. P. S.
Mr. Rao, Environmentalist
Dr. B. k. Sinha, Prof., Social activist
Dr. H. N. Prasad, Scientist
Mr. Anshul Abhijit, Media person
Mr. Anand P. Lal, Media Person
SriKant Pratyush, Media Person
Els Rejinders, Netherlands
Bryan Mulyihill, Canada
Laura Martin, France

Media Consultant: Track Media
Project Supported by: Concept+
Project Associate: Buddha Mission of India


Laura Martin remercie le Centre Européen d’Actions Artistiques de Strasbourg pour son soutien. Laura Martin, Sabine Blanc de Carpentier, Benoît de Carpentier, Jean-François Gavoty, Nelly Massera et Christophe Meyer remercient “ les Saisons d’Alsace “ pour son soutien financier.